Sécurité alimentaire: la jeunesse invitée à s'impliquer dans la gestion durable de la terre

Sécurité alimentaire: la jeunesse invitée à s'impliquer dans la gestion durable de la terre

Le secrétaire exécutif du Comité permanent Inter-états de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), Dr Abdoulaye Mohamadou a sollicité l’implication de la jeunesse dans la gestion durable de la terre afin de résoudre la question de la Sécurité alimentaire.

Il s’exprimait lors d’un point de presse ce mercredi 11 mai 2022 à Abidjan, dans le cadre de la COP 15. Tirant la sonnette d’alarme, le Dr Abdoulaye Mohamadou a relevé que 40 millions de personnes sont menacées par la famine.

Il a exhorté les 60% des jeunes vivant dans le monde rural à prendre une large part dans la gestion durable de la terre, en vue de lutter efficacement contre le changement climatique et œuvrer à la restauration des terres.

L’implication de la jeunesse a également l’avantage d’améliorer l’employabilité des jeunes, de favoriser la création d’emplois verts et décents pour l’autonomisation des jeunes, ainsi que de créer des richesses dans les chaînes de valeurs agricoles.

Ces jeunes, à l’en croire, doivent être mis à contribution pour relever ce défi. Mais, a-t-il fait savoir, tout ce potentiel que constitue la jeunesse doit être motivé par les décideurs politiques à travers des investissements massifs tendant à améliorer le bien-être de la jeunesse.

Le Dr Abdoulaye Mohamadou a rappelé les priorités de sa structure qui sont organisées autour de plusieurs axes. Notamment, la lutte contre l’insécurité alimentaire, la maîtrise de l’eau, la gestion des ressources naturelles et le changement climatique.

Source: CICG

Pin It