Présidentielle 2025 : Sentant une grosse menace sur sa probable candidature, Simone Gbagbo crache ses vérités

Présidentielle 2025 : Sentant une grosse menace sur sa probable candidature, Simone Gbagbo crache ses vérités

Simone Gbagbo pourrait être éliminée de la course à la présidentielle 2025 si les députés ivoiriens votent la loi portant limitation à 75 ans, l'âge des candidats. Voici ce que pense Simone Gbagbo sur ce sujet.

Moins de deux (2) semaines après la mutation de son Mouvement des Générations Capables (MGC) en parti politique, Simone Gbagbo a entamé une "offensive médiatique" en accordant ci et là des interviews aux médias pour dévoiler ses ambitions politiques. Ainsi, après Afrique Média, la présidente du MGC a accordé une autre interview à la chaine de télévision France 24 le 30 août 2022.

Durant son intervention, elle n’a pas manqué de s’exprimer sur "un projet de loi" des députés ivoiriens qui viserait à limiter à soixante-quinze (75) ans l’âge pour candidater à la présidentielle 2025

Elle a abordé tous les aspects de la vie politique allant d’une probable alliance avec Laurent Gbagbo, son époux, fondateur du Parti des Peuples Africains Côte d’Ivoire (PPA-CI). Durant son intervention, elle n’a pas manqué de s’exprimer sur "un projet de loi" des députés ivoiriens qui viserait à limiter à soixante-quinze (75) ans l’âge pour candidater à la présidentielle 2025. « Moi, je suis contre ce genre de lois qui font des limitations. Je suis contre, regardez en Europe, regardez en Amérique, il n’y aucune loi limitant l’âge des candidatures aux présidentielles.
Pourquoi ? Vous êtes dans les démocraties beaucoup plus anciennes que le nôtre. Pourtant. Donc moi je suis contre ce type de limitation-là. Maintenant, le débat, s’il arrive à l’assemblée nationale, il se fera. Et puis la population ivoirienne pourra décider » a clamé l'ex-Première dame Simone Gbagbo.

Simone Gbagbo dit n'avoir aucune difficulté à défendre son parti à la présidentielle de 2025
Elle a tenu à préciser que son élection à la tête du MGC ne marque pas le début de sa carrière politique et qu’elle dispose d’ailleurs de ressources et les moyens pour défendre les couleurs du MGC lors de la présidentielle d’octobre 2025.

« Je ne suis pas sortie de l’arène politique depuis tellement d’années. Je ne suis pas sortie. J’y suis sous une forme ou sous une autre. Donc je demeure de l’arène politique. Et je dis que si mon parti décide que je suis la personne la mieux placée en tant que présidente du parti pour me battre à ce niveau, je le ferai. Je n’ai aucune difficulté pour cela. Si le parti dit qu’il faut quelqu’un d’autre, je vais m’aligner à cela » a clarifié l’ex-première Dame Simone Gbagbo.

Elvis GOUZA

Pin It